Biographie

 

Ahmed Al-Mansi,

Né au Maroc à Casablanca en 1960, est un peintre qui a sa propre conception de la peinture : celle d’une production spontanée, loin des prévisions et des calculs.

A toute poétique de la matière, du geste et de la couleur, il ajoute celle de la lettre, du verbe et du texte.

Nous ne sommes pas devant une calligraphie au sens strict car ce n’est pas la lettre qui guide la logique et le déroulement de l’œuvre, ni dans le pictural au sens strict car la couleur et la peinture ne sont qu’une partie de « la cuisine » artistique des toiles.

« Les Hurûfs dans tous leurs états d’âmes … »

«Lettre» du mot arabe « Hurûf », le terme général de lettre s’emploie pour désigner chacun des éléments graphiques dont est constitué un alphabet et qui sont utilisés dans les écritures alphabétiques.

Le « harf » arabe est à la fois en deçà et au-delà de cela.

En deçà un « harf » peut-être saisi en dehors de sa possibilité scripturale. Toute voix, même inarticulée, peut recevoir le titre de «harf».

Au-delà ne désigne pas seulement l’élément graphique ou alphabétique.

Le pouvoir de l’image est également pouvoir du « harf » qui « déborde », qui  «sort de son lit», qui « se fourvoie » et« contrefait».